SILENCE ...

Publié le par Laurence

Quand je me suis levée ce matin vers 7h30, (mais oui, je suis une artiste qui se lève tôt), j'ai apprécié le SILENCE dans ma chambre déjà baignée de soleil. 22 juin, deuxième jour d'été, tout est calme, la musique s'est tue, les enfants n'ont pas encore envahi la cour de l'école sous mes fenêtres, Mademoiselle CANNELLE s'étire voluptueusement sous le "TOMATIER" du petit balcon ( "Tomatier" n'est pas très orthodoxe, je crois, pour désigner un petit plant de tomates citadines, mais je trouve qu'il convient bien à l'arbuste odorant cultivé avec amour par un réalisateur-apprenti jardinier sous le ciel parisien) Le calme avant la tempête...médiatique. J'allume la radio, et là, mon silence est immédiatement pollué par la description de la royale parade de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. J'ai nommé, bien sûr, le président NICOLAS THE FIRST, qui trouve enfin sa place juste, celle de "VERSAILLAIS". Il avait déjà prénommé son plus jeune fils "LOUIS", pour lui succéder dans quelques années sur le trône de France, voire de l'Europe et pourquoi pas du Monde. THE FIRST va donc enfin se réchauffer au soleil de Louis le quatorzième dont il envie depuis longtemps les TALONS ROUGES (plus hauts que ses propres talonettes) qui pourraient lui permettre de gagner quelques précieux centimètres pour atteindre la plus haute marche du POUVOIR ABSOLU. L'un des slogans de Mai 68 était : "Réveille-toi Marx, ils sont devenus fous", on pourrait dire aujourd'hui: "Réveille-toi JAURÈS, le PS est à Versailles"! Je préfère retourner auprès de ma  (presque) Persane sans papiers pour discuter avec elle d'un possible avenir pour  l'Iran.

Publié dans HUMEUR DU JOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Curieux, ma p'tite fillotte appelait les pieds de tomates des tomatiers ! Je ne l'ai jamais reprise trouvant cela ô combien charmant.P-S : je la verrai aujourd'hui (11 ans maintenant) bien sûr elle ne dit plus tomatier... Comme le temps passe vite !
Répondre
L
<br /> Je suis heureuse de n'être pas la seule à appeler ça les "tomatiers"!<br /> <br /> <br />
L
Laurence, et as-tu remarqué qu'il avait mis de bonnes  épaulettes à son costume....!!!! parlons de choses plus sérieuses... je ne vais pas te raconter de salades... je n'ai pas encore acheté ton livre... je n'arrive plus à me poser depuis quelque temps... mais je le lirai en juillet.. je ne peux encore aller en ville cette semaine... mais après je pourrai... et je pense le trouver à la librairie Castela...je parle  du bouquin qui est sur la gauche de ta page... une si longue nuit....je te fais une  grosse bise
Répondre
P
C'est le souhait que je fais aussi, mais avec un tel "président" puisqu'il faut l'appeler comme ça... j'ai des doutes...
Répondre
P
Cette jeune fille s'appellait Neda Soltani. Combien y aura-t'il de morts avant que toute cette connerie s'arrête ?
Répondre
L
<br /> Comme toi, je pleure sur ces morts iraniens, souhaitons seulement que Neda et les autres ne soient pas morts pour rien...<br /> <br /> <br />
C
Tous les "Tomatiers" seraient-ils des Imposteurs?? Je suppose que tu me suis???
Répondre
L
<br /> Of course, my dear....Je connais mes classiques et Cocteau en fait partie! Bisous<br /> <br /> <br />