GAI (?) PARIS...(fin...provisoire)

Publié le par Laurence

Avant de quitter mon MONTMARTRE bien aimé, pour le Morbihan (non, moins bien aimé) et laisser mon clavier à ma (presque) PERSANE SANS PAPIERS qui vous écrira, j'en suis sûre des LETTRES à sa façon. Ce ne sera peut-être pas du MONTESQUIEU, mais elle essaiera de respecter L'ESPRIT DES LOIS...du genre!  Donc, avant de boucler mes bagages, j'ai voulu vous envoyer quelques petits clichés d'une balade  au cul de la butte  (un cul chic s'il en est) puisque donnant dans l'Avenue Junot, le coin huppé de Montmartre. Donc, en descendant cette belle avenue ombragée, sur votre droitese niche un petit coin de paradis, plus british que parigot: La villa LÉANDRE. On y voit de ravissantes petites maisons qui semblent plantées là pour servir de décor  à une comédie musicale londonienne. Villa Léandre 1

Les propriétaires de ces charmantes demeures ne manquent d'ailleurs pas d'humour puisque on peut lire au numéro 10 près de la porte "DOWNING STREET" ! Villa-Leandre-3.jpg

Villa-Leandre-4-.jpg

La maison de Jean Mercure et Jandeline

 

La première fois que j'ai découvert cette petite impasse, il y a très longtemps, c'était pour venir rendre visite à un metteur en scène JEAN MERCURE, qui avait été à l'origine du THÉÂTRE DE LA VILLE à PARIS. Acteur, metteur en scène, directeur de ce théâtre innovant, il fit débuter la jeune comédienne que j'étais alors et je lui ai toujours voué respect et reconnaissance, malgré son caractère pas toujours facile (c'est le moins qu'on puisse dire). Il vivait dans cette maison avec JANDELINE, son épouse, également comédienne, ils s'y sont également donnés la mort le 24 juin 1998. Ils avaient décidé de ne pas faire subir à leur fille unique ISA et leurs petits enfants le naufrage de la grande vieillesse. Ils ont choisi de "MOURIR DANS LA DIGNITÉ". En passant devant cette maison, j'ai cassé une petite branche de l'olivier, que j'ai conservé...Ne le répétez pas ! Rue-Andre-Antoine.jpg

Et pour finir, voici le haut de ma rue, la partie que j'habite est moins "pittoresque-carte-postale", mais elle a d'autres ...charmes quelquefois travestis ! Au numéro 39 vivait le peintre SEURAT (il n'y a même pas de plaque !) et tout à côté se trouvait le premier théâtre ANTOINE, le première scène rustique où le grand homme de théâtre ANDRÉ ANTOINE fit découvrir des auteurs tels que STRINDBERG ou IBSEN dans des mises en scène totalement novatrices pour l'époque.

Publié dans Carnet de bord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

soleil bleu 29/08/2011 10:28



Ah ça marche aujourd'hui!


Oui je te disais vendredi, que Montmartre est joli et que je te souhaite de bonnes vacances à Crouesty, on dirait que le soleil est au rendez-vous ... :)


 



soleil bleu 29/08/2011 10:24



C'est bizarre je t'avais écrit deux commentaires et ça marche pas!



Laurence 29/08/2011 14:42



Je crois bien que j'ai trouvé tous tes commentaires.Et c'est rudement sympa!



1) ratatouille4)r 27/08/2011 08:49



Joli quartier il est vrai... Veinarde ];-D



Laurence 29/08/2011 14:40



Ben ...oui, j'habite ce quartier depuis très longtemps et malgré certaines vélléités de "m'agrandir" je ne me suis jamais résolue à le quitter ! Merci d'être passée...