Je vous salue " MADAME"...

Publié le par Laurence

...DANIELLE MITTERAND est partie par une nuit de novembre. Une belle nuit douce, sans pluie, sans brume. Elle a tiré sa révérence dignement, discrètement, mais pas dans l'effacement. DANIELLE MITTERAND était une "PREMIÈRE DAME", une GRANDE DAME qui ne vivait pas dans l'ombre de son président de mari, mais À CÔTÉ. C'était une vraie personnalité, debout, têtue, agissante. Je me fous qu'on dise une fois encore qu'elle était l'amie de Fidel CASTRO ! Eût-il mieux valu qu'elle fût celle de BATISTA (qui se souvient aujourd'hui  du dictateur FULGENCIO BATISTA ? ) DANIELLE MITTERAND était une femme de GAUCHE, profondément, sincèrement de GAUCHE; Son coeur n'a pas dû resisté aux secousses d'une société si peu conformes aux valeurs qu'elle défendait. Écoutez-là dans le petit document, elle dit l'essentiel en quelques mots.

 

Publié dans Spéciales Dernières

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 29/11/2011 15:25


Il ne va plus rester grand monde à gauche ...

larbi 23/11/2011 23:01


Ce blog met en évidence  ce qui est durable, ce qui est occulté par l'éphémère, le passager, le siperficiel sans tomber dans le passéisme, la pruderie, e genre donneur de leçon.


Danielle Mitterrand est soilide, franche parce que constante dans ses choix de vie, certainement avant l'âge de 17 ans , son entrée en résistance.


Courage!


 

Laurence 23/11/2011 23:10



Salut ami, ton message me fait chaud au coeur, je sais que nous partageons les mêmes valeurs. Je t'embrasse.



chantal 23/11/2011 11:41


Une belle personne,dans tous les sens du terme.Puissent certaines au moins s'en inspirer!


Bisous.

Laurence 23/11/2011 23:11



Oui, elle n'aimait pas qu'on l'appelle "première dame", et pourtant j'estime qu'elle fût une des rares, si ce n'est la seule a mérité ce titre!  Bisous



Mina/Jacqueline 23/11/2011 11:37


Elle avait de la trempe comme on disait avant. Et puis elle avait la dignité de supporter ..Je me demande toujours pourquoi certaines femmes acceptent....


Bisous grisoneux

Laurence 23/11/2011 23:15



Je ne crois pas qu'elle était de celles qui "acceptent" ou qui se soumettent, mais il était l'homme de sa vie...même si...quand à plus de 80 ans elle prononçait le prénom de "François" ses yeux
brillaient encore.


Plein de bisous grisoneux itou !