LOLITA...

Publié le par Laurence

...Non, il ne s'agit pas de l'héroïne de NABOKOV, LOLITA M' GOUNI n'est pas une nymphette, c'est une jeune femme qui donne l'impression d'être bien dans ses baskets, qui aime chatouiller les TABOUS et plonger dans les zones sombres de l'âme humaine, sans négliger une petite dose de provoc. Vous ne la connaissez pas ? C'est pourquoi j'ai décidé de vous la présenter. Je l'ai connue, il y a plusieurs années quand elle écrivait des textes pour le théâtre, puis nous nous sommes perdues de vue et je l'ai retrouvée, il y a deux ans quand elle exposait ses oeuvres avec celles de Pétra Werlé au Musée Dupuytren, parmi les bocaux renfermant des foetus monstrueux et autres anomalies humaines (un genre de labo à la Frankenstein, situé dans l'École de Médecine de Paris), l'expo s'intulait "EROS ET THANATOS"...9005_eros-thanatos-1.jpgTout un programme ! Et Lolita était donc devenue artiste plasticienne et même professeur en la matière., le flyer ci-joint vous donnera une petite idée de son humour décapant. Donc, quand j'ai découvert début janvier dans mon courrier un livre envoyé par LOLITA, sa couverture noire marquée de ces simples mots : " LA VEILLÉE DE L'HUISSIER - CONTE DE NOËL" a tout de suite éveillé ma curiosité.

Ouvrage anonyme ? Pourquoi me l'envoyait-elle ? En l'ouvrant,  je découvris le nom d'un auteur inconnu de moi: EDMOND PICARD, illustré par LOLITA M'GOUNI. J'ai feuilleté, pour voir tout de suite les dessins à la mine de plomb, beaux ,énigmatiques, impressionnants. J'ai attendu quelques jours avant de lire. le texte. Au théâtre, j'ai l'habitude (bonne ou mauvaise, mais enracinée) de ne lire le programme contenant l'intention de mise en scène qu'après avoir assisté à la représentation, il en est de même pour les PRÉFACES. Je ne veux pas qu'on m'explique ce que je vais VOIR ou LIRE (ce qui me réserve parfois de fâcheuses surprises, je l'avoue). Ne connaissant  pas EDMOND PICARD et toujours avide de découvrir un nouvel auteur, j'ai plongé directement dans la lecture de ce "conte de noël". L'écriture solide, imagée, un peu désuète, qui sentait son XIXe siècle m'a tout de suite harponnée. Ambiance glauque, portraits vénéneux de l'huissier à la gastrite chronique et du médecin psychopathe qui prend un plaisir satanique à pratiquer la vivisection sur chiens, chats, grenouilles et pigeons. Je ne suis pas fan de ce genre de litterature et j'ai, cependant lu cette nouvelle, sans reprendre mon souffle. Parvenue à la dernière page, en découvrant la dédicace de LOLITA qui disait ceci: "A ma grand-mère maternelle qui me manque tant et dont le souvenir ne s'estompe pas...Déportée à Ravensbrück, Torgau, Buchenwald et évadée de Markleeberg. Matricule 57888. Tout ce que j'esquisse et concrétise dans ma vie, se dessine à sa mémoire", je me suis dit que j'étais passée à côté de quelque chose et je suis venue à la PRÉFACE. J'ai ainsi appris que cet auteur belge que je ne connaissais pas, né en 1836 et mort en 1924 était un avocat brillant, mécène et SOCIALISTE...MAIS...IL Y A UN HIC, UN GROS HIC, ANTISÉMITE REVENDIQUÉ, admirateur de  Edouard DRUMONT- auteur de "LA FRANCE JUIVE" - et de toute la clique  des anti-Dreyfusards et brusquement son petit "conte de noël" s'éclairait d'un jour nouveau. Le médecin, amateur d'expériences "scientifiques" sur des animaux prenait des allures de  Joseph MENGELE et les frissons sont devenus d'une toute autre nature. Merci donc à LOLITA de m'avoir donné l'occasion d'aller chercher du côté de Drumont, Léon Daudet et autres Maurras, il faut encore et encore se souvenir que "LE VENTRE EST TOUJOURS FÉCOND D'Où EST SORTIE LA BÊTE IMMONDE"...Comme dirait Bertold....

Illustrations de Lolita m'Gouni pour "La Veillée de l'huissier". Éditions Les Ames d'Atala et vous pouvez faire un tour sur le site

Pour commander
6 euros (+2,50 de port), A l'ordre des Ames d'Atala.
c/o LMG 33 bis rue Lépine 93500 Pantin
ou 82 rue Colbert 59000 Lille

LMG1.jpg

LMG2.jpg

Publié dans Spéciales Dernières

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hervé 29/01/2012 14:21


ou commander cet ouvrage?

Laurence 29/01/2012 18:22



Pour commander
6 euros (+2,50 de port), A l'ordre des Ames d'Atala.

c/o LMG 33 bis rue Lépine 93500 Pantin
ou 82 rue Colbert 59000 Lille



lizagrèce 29/01/2012 12:28


Les nazis voulaient anéantir les juifs,tziganes, résistants, opposants, homosexuels ... Ils les ont en partie éliminé physiquement mais leur sinistre tâche a en partie échoué grâce à la mémoire
des survivants, de leurs enfants et petits-enfants. Il faut que celle-ci se perpétue pour que ne resurgisse plus la bête immonde.

Laurence 29/01/2012 12:37



Eh oui...La mémoire est une des rares choses qu'on ne peut pas totalement détruire tant qu'il reste un survivant !



Andiamo 29/01/2012 09:46


ça donne envie ];-D

Laurence 29/01/2012 12:38



OUi ça vaut le coup, passe sur son site..Bisous