PARIS - STRASBOURG...

Publié le par Laurence

...Ou bien Strasbourg-Paris ou depuis 1980 Paris-Colmar...C'est l'histoire d'une compétition crée en 1926 ! Petite fille, j'écoutais avec ahurissement les adultes parler de ces 500 kilomètres parcourus en marche "athlétique"... Sous le soleil de mon Algérie natale, j'imaginais ces hordes de zombies claudiquant sur les routes embrumées d'une France lointaine et FROIDE. "Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine." disait la chanson...Drôle de bout de Patrie doublement étrangère ! Peut-être que la trace de ces impressions contrastées se sont imprimés dans mon cervelet pour m'empêcher d'aller plus tard visiter cette contrée. Je connaissais Nancy, Mulhouse et même Sarrebruck mais ni Strasbourg, ni Colmar. Je me contentais des souvenirs des parents et amis qui en revenaient. Et enfin, le week-end dernier, pour la première fois...Non, je n'ai pas tenté l'épreuve à pied, mais en voiture sous la pluie battante et croyez-moi j'ai eu une pensée admirative pour les "zombies" fous qui pratiquaient la marche "athlétique" sur cette distance ! Aujourd'hui, je peux dire que malgré la pluie persistante du premier jour et la briéveté du séjour, mes découvertes furent à la mesure de mon attente. J'ai d'abord ouvert des yeux émerveillés sur la STATUE DE LA LIBERTÉ ! promettant d'éclairer le monde (!) et m'accueillit à COLMAR (j'appris par la même occasion que le grand BARHTOLDI était natif de la ville) A partir de là, j'eus l'impression de marcher dans le décor de "HANSEL et GRETEL" marche-noel-colmar-3.jpgen parcourant le MARCHÉ DE NOEL illuminé et les canaux miniatures de la "Petite Venise". Je fis une halte pour une soirée théâtrale au CDE et applaudir une très belle représentation du "MONTE-PLAT" de Harold PINTER (c'était un des objectifs de ce voyage express) le lendemain, la journée était consacrée à la visite de STRASBOURG avec pour guide un couple d'amis, qui sortaient pour l'occasion de la virtualité, et là encore, la réalité fût bien plus belle que la fiction. Balade dans le plus beau des marchés de Noël où chaque façade, chaque rue, chaque place rivalise d'imagination pour rendre la ville totalement féérique. Enfin, j'ai vu, de mes yeux vu, le plus GRAND SAPIN (naturel) DE NOÊL d'EUROPE se dresser fièrement du haut de ses 30 mètres pour défier toutes les petites querelles intestines des 27 peuples qui ne croient plus au PÈRE NOËL !Strasbourg-1.jpgUne rue de Strasbourg et...la foule...Les-lustres-rue-des-hallebardes-copie-1.jpgLes lustres "en cage" rue des hallebardesLe-sapin.jpgLE sapin !

Publié dans MES BONHEURS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 14/12/2011 21:18


Cette épreuve du "Paris-Strasbourg" a marqué mon enfance,d'abord parce que nous habitions sur le trajet,et aussi parce que nous avions à Vitry notre héros local de cette course particulière, je
le voyais comme une véritable vedette,il s'appelait Novak,je n'ai pas oublié...


Je découvre que Bartholdi a fait des siennes un peu partout car j'ai vu en Isère une autre petite soeur de sa statue de la liberté...


J'espère que tu trouves du temps pour te reposer d'un week-end aussi chargé!


Bisous.Chantal

soleil bleu 14/12/2011 12:14


Bonjour Michèle,


Un bel article, sur la ville de Strasbourg que je ne connais pas, la marche entre Strasbourg et Paris, je ne connaissais pas ...


Moi aussi je suis passée chez toi parfois mais je n'ai pas laissé de com même si les articles me plaisent souvent car bien engagés ...


En ce moment je passe mon temps, depuis 10 jours entre les urgences, l'hôpital et mon travail ... alors je n'ai plus trop d'énergie pour la blogosphère le soir, je suis naze ...


Là je suis au travail et le midi parfois j'ai un peu de temps ...


Et puis la semaine prochaine je suis en vacances, j'ai pris les vacances scolaires comme ça, je vais pouvoir récupérer


Je te remercie pour tes mots pour ma maman, c'est vrai c'est pas facile de voir sa maman diminuée comme cela, je vais la voir tous les jours depuis qu'elle est tombée, elle a beaucoup de volonté,
avec de la patience, elle remarchera sans déambulateur, je l'espère ...


gros bisous et belle journée Michèle


 

Andiamo 14/12/2011 09:57


J'y suis allé il y a trois ans, c'est magnifique, très belle région !


Et à propos : Paris-Berlin sans pisser, afin d'éprouver le plaisir de s'épancher sur ce putain de mur... Quand il existait encore ];-D