L'ÉLOGE DE LA PARESSE...

Publié le par Laurence

Bon, c'est vrai quand MA MAÎTRESSE a décidé de déserter son bureau durant quelques jours, elle m'a bien précisé que je devais prendre possession du clavier et assurer l'intérim pendant son absence. J'ai d'abord accepté de grand coeur me faisant une joie de commenter l'actualité des "Humains hexagonaux" particulièrement riche en ces périodes éléctorales. Vous connaissez ma passion pour l'observation et la dissection des us et coutumes de ces curieux bipèdes qui forment la race humaine (oui, oui là, j'ai le droit de dire "race", moi, j'appartiens à la "race" féline et eux à la "race" humaine). Les sujets ne manquaient pas et j'avais même accumulé trop de notes sur tous les valeureux coursiers qui piaffaient d'impatience pdans leurs écuries (dAugias bien sûr) avant de s'élancer pour le sprint final et décrocher la queue du Mickey ! Malgré ma sagesse légendaire, je me sentais prête moi-même à acérer mes griffes pour éliminer quelques concurrents malfaisants et dégager la piste pour le CHAMPION de mon choix...Mais hélas les tueries d'un malade endoctriné du cervelet a monopolisé L'ACTUALITÉ et toute la classe politique, les quotidiens, la radio, la télé durant toute la semaine. J'ai donc trouvé indécent de venir ajouter ma bave féline sur les flots vomitifs de discours . Bien sûr j'aurais pu parler du printemps précoce, des bourgeons déja éclos des marroniers dans la cour de l'école, j'aurais pu parler de ma vie de (presque)Persane qui jouit (encore)  d'un statut privilégié sous les toits de son immeuble montmartrois mais qui imagine que demain le ciel peut lui tomber sur la tête comme les ancêtres gaulois de SA MAÎTRESSE (qui, soit dit entre nous n'a pas vraiment le type "gaulois" à grosses nattes blondes !) Bref, j'aurais pu écrire durant la semaine d'absence de MA MAÎTRESSE, mais j'ai préféré me la couler douce, réfléchir, prendre des forces pour affronter les semaines À VENIR qui promettent d'être "sportives".Cannelle-copie-2.jpgempreinte-copie-1.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal 29/03/2012 07:36


Quelle belle vie qu'une vie de Cannelle! Et en plus,toujours de plus en plus jeune!


Bises à ta maîtresse.